Disponible sur ce site

La traduction, depuis l’anglais, du livre de Beverly J. Silver, Forces du Travail. Les conflits ouvriers et la globalisation depuis 1870.
Refondant les études sur le travail à partir d’un cadre historique et mondial, Beverly Silver s’appuie dans ce livre de 2003 sur une importante base de données et d’études des conflits du travail à travers le monde pour montrer comment les mouvements ouvriers locaux ont été liés à des processus politiques, économiques et sociaux Se déroulant à l’échelle mondiale depuis la fin du XIXe siècle. Grâce à une analyse empirique approfondie des industries globales sélectionnées, elle démontre comment les principaux lieux de conflits ouvriers ont changé d’un pays à l’autre en même temps que les changements dans la localisation géographique de la production. Elle montre comment les principaux lieux de conflits du travail ont évolué au fil du temps, parallèlement à la montée ou la décroissance de nouveaux secteurs avancés du développement capitaliste et démontre que les mouvements de main-d’œuvre ont été profondément intégrés (à la fois comme cause et comme effet) dans la dynamique politique mondiale. Le livre se conclut sur l’exploration des formes probables que prendront les mouvements ouvriers émergents au XXIe siècle. Signalons que la revue allemande Wildcat avait mis en ligne un dossier très fourni ( en anglais et en allemand) autour du livre au moment de sa sortie du livre Outre-Rhin.

Disponible, en complément de la publication papier de La Frontière comme méthode ou la multiplication du travailici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *