La théorie générale du droit et le marxisme

A paraître
Catégories : ,

Description

Evgeny Pashukanis

La théorie générale du droit et le marxisme

Préface : Karl Korsch

Traduction  de Jean-Marie Brohm

Collection Réverbération

ISBN : 9791096441068. Prix : 10 euros.

220 pages.

A paraître le 24 juin 2018.

EDI / Éditions de l’Atelier.

Le droit, qui enserre toujours plus chaque moment de nos vies et qu’on érige en « ultima ratio » et dernier recours de toutes les luttes sociales est, étrangement, rarement critiqué en tant que tel. Dans ce classique du marxisme paru en 1924 et considéré jusqu’à aujourd’hui comme la contribution la plus décisive sur le sujet générée par ce courant de pensée, le théoricien russe, et future victime des purges staliniennes, Evgeny Pašukanis réfute bien évidemment toutes les théories classiques concernant l’intemporalité et la neutralité du droit qu’il traite comme un phénomène historique propre au capitalisme et qui peut donc être dépassé en même temps que ce dernier. Mais contrairement à certains marxistes, il ne le cantonne pas non plus aux domaines de l’idéologie et de la « superstructure » et plutôt que de s’arrêter à son contenu, c’est la forme juridique elle même qu’il analyse et fait découler directement du rapport d’échange marchand : « La sphère de domination, qui revêt la forme du droit subjectif, est un phénomène social qui est mis au compte de l’individu de la même manière que la valeur, autre phénomène social, est attribuée à la chose en tant que produit du travail. Le fétichisme de la marchandise est complété par le fétichisme juridique.
Les rapports des hommes dans le processus de production revêtent ainsi à un certain stade de développement une forme doublement énigmatique. Ils apparaissent d’une part comme des rapports entre des choses (marchandises) et d’autre part comme des
rapports de volonté entre des unités indépendantes les unes des autres, égales entre elles : comme des rapports entre sujets juridiques. A côté de la propriété mystique de la valeur surgit un phénomène non moins énigmatique : le droit. »

Cette réédition de la traduction de Jean-Marie Brohm est suivie d’une postface de Léon Loiseau :  » Penser la réalité du droit avec E.B Pašukanis ».